You are currently viewing La préparation mentale uniquement pour les sportifs ?

La préparation mentale uniquement pour les sportifs ?

Au même titre que la préparation physique, on serait tenté de dire que la préparation mentale est réservée aux sportifs engagés en compétition. Et pourtant le terme « préparation » induit en erreur ! En réalité, tout le monde pourrait apprendre à mieux se connaître, ou par exemple à optimiser le fonctionnement de son cerveau. Il existe quelques petites subtilités, que nous allons évoquer dans cet article. Si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes encore dans la découverte de ce monde du mental : bienvenue à vous !

Les sportifs, évidemment !

  • Les sportifs qui pratiquent en loisir
  • Les compétiteurs
  • Les sportifs en reconversion, notamment dans le cas d’une fin de carrière
  • À titre individuel et/ou en équipe
  • Les sportifs blessés ou en période de réathlétisation
  • Enfin, les arbitres, qui ont aussi besoin de s’entraîner et de se préparer

Les professionnels qui accompagnent des sportifs

  • Les cadres fédéraux dans les comités, les clubs etc.
  • Les entraîneurs et les préparateurs physiques
  • Les moniteurs et éducateurs sportifs
  • Et même… les préparateurs mentaux !

Le monde professionnel, loin des sportifs !

Qu’on soit médecin, responsable d’équipe, patron d’une entreprise, enseignant, ou guitariste, nous sommes tous des êtres humains. Les thématiques telles que la gestion du stress ou des émotions par exemple sont assez représentées en entreprise. Toutefois, pour ne pas limiter la préparation mentale à cette facette, évoquons plus globalement la possibilité de pouvoir améliorer sa communication, sa créativité, ses capacités d’adaptation etc. Les thématiques de la préparation mentale sont assez variées !

De 7 à 77ans ?

Raisonnablement, il faut attendre 10 ou 11 ans pour avancer spécifiquement en préparation mentale. Plus jeune, ce sont surtout les parents et les entraîneurs qui donnent les premières bases (ou les psychologues).

Dans certaines disciplines, les sportifs arrivent à maturité très tôt (gymnastique par exemple). Certains préparateurs mentaux sont de bons pédagogues et adaptent leurs séances en fonction.

A qui s'adresse la préparation mentale, en image

Les curieux et la préparation mentale

Il existe également des demandes venant des particuliers qui ont envie d’en savoir plus sur le cerveau, sur le mental, qui ont envie de se poser certaines questions pour apprendre à mieux se connaître.

En général, c’est une exploration de type « développement personnel », avec un équilibre entre théorie et pratique.

Les étudiants

Les étudiants, mais aussi tous ceux qui préparent un concours. Être accompagné permet d’être plus efficace, d’être rassuré également.

Tout le monde ?

La préparation mentale peut prendre différentes formes, que ce soit à travers les exercices pratiques, l’échange et les questionnements, ou même la formation. Toutes les personnes qui s’intéressent de près ou de loin à ce qui se passe dans notre cerveau peuvent commencer un accompagnement en préparation mentale. La seule question à se poser finalement, dès le début, n’est pas tellement sur le besoin…mais sur l’envie !

En guise de conclusion

Depuis notre naissance, à notre manière, nous faisons déjà tous de la préparation mentale. À titre d’exemple, notre cerveau est génétiquement programmé pour retenir plus facilement le négatif, dans l’unique but de « ne plus se faire avoir ». On pourrait déjà dire que naturellement, certaines personnes apprennent à perdre sans s’en rendre compte ! C’est une sorte de préparation mentale, se conditionner à ne pas tenter, à éviter le regard des autres, à développer certaines croyances limitantes. Et si vous preniez le contre-pied de tout cela ?  Et s’il était possible d’éviter les quelques pièges tendus par votre cerveau ? Nous savons tous utiliser notre cerveau ; la préparation mentale aide à enlever quelques grains de sable, ou à explorer encore un peu plus les possibilités qui s’offrent à nous !

Laisser un commentaire